Métal en fusion

Tous les travailleurs des secteurs dans lesquels des métaux passent de l’état solide à l'état liquide sont exposés aux dangers des éclaboussures et de la chaleur radiante. Depuis sa création, NORISKE se spécialise dans les équipements de protection individuels (ÉPI) de haute qualité visant à assurer une protection optimale contre les métaux en fusion. Avec les années, la gamme de produits s’est grandement diversifiée et améliorée afin d’offrir des produits durables et adaptés au secteur.

ÉPI adaptés

La protection requise varie beaucoup selon le point de fusion du type de métal, rendant le choix du bon ÉPI primordial. Le vêtement ignifuge fournit une protection thermique dans la zone d’exposition (ISO 11612: 2008) et en cas d’éclaboussure de métal en fusion (ISO 11611: 2007). Le vêtement ignifuge ne s’enflamme pas, limitant ainsi le pourcentage de brûlures sur le corps. Le niveau de protection dépend du poids du tissu et de sa composition. La superposition de certains vêtements peut parfois être essentielle à une protection ultime et à l’obtention de conditions de travail moins difficiles. Le confort du travailleur est un enjeu important et est un facteur considéré dans le développement de tous les vêtements NORISKE.

Risques

Lorsqu’un métal est chauffé et transformé à l’état liquide, il est soumis à une température variant entre 520 et 3 700 degrés Fahrenheit (270 et 2040 degrés Celsius), ce qui constitue des conditions de travail extrêmes. Une goutte de métal en fusion en adhérant à la peau exposée ou à un vêtement non ignifuge causera instantanément de graves brûlures.

 

520 °F et 3 700 °F (ou 270 °C et 2040 °C) : température à laquelle le métal chauffé est transformé à l’état liquide.